Circusfans Italia

IL PORTALE DEL CIRCO ITALIANO

L’ARLETTE GRUSS PRENDE POSIZIONE CONTRO STRASBURGO

SUELLEN SFORZI NUOVA AVVENTURA IN …..

Il Circo Arlette Gruss prende posizione nei confronti della città di Strasburgo

Immagine correlata

Vi riporto qui di seguito una lettera indirizzata dalla Direzione del Circo Arlette Gruss al Comune di Strasburgo. Ve la riporto in originale (francese) e tradotta in italiano per vostra comodità e per comprendere al meglio quanto è successo.
Questa lettera è pubblicata e leggibile anche sulla pagina Facebook ufficiale del Cirque Arlette Gruss.
La notizia e i fatti, hanno avuto una grande eco, tanto che la stampa francese, oggi riporta diversi articoli in proposito.

In coda alla news, vi incollo altri articoli per meglio comprendere la situzione.

AV

Strasburgo: il circo Arlette Gruss non tornerà mai più nella capitale alsaziana

Le chapiteau de la salle de spectacle est soutenu par quatre mats extÃ&copyrieurs, offrant pour tous une visibilité totale sur la piste. Photo Lâ&euro&tradeAlsace / Christelle Didierjean

In una lettera indirizzata alla città lo scorso lunedì 20 maggio, il circo Gruss ha annunciato che, quella di quest&rsquoanno, sarà la sua ultima volta a Strasburgo. Problema di comunicazione con i servizi del Comune che durano da troppi anni, il circo cancella così la capitale alsaziana dal suo tour.

La lettera alla città di lunedì scorso, è un po&rsquo una reazione a botta calda. Il circo Gruss non alzerà più i suoi tendoni sul territorio di Strasburgo, questa è un po&rsquo la sostanza della lettera. “L&rsquo equivoco con i servizi della città non è cosa nuova. Ogni anno, è complicato entrare in comunicazione con loro e quest’anno è l’ultima goccia che ha fatto traboccare il vaso”, dice Rémy Becuwe, l’addetto alla comunicazione del circo.

“Ogni anno anticipiamo la segnatura della piazza, la facciamo due giorni prima di installare le antenne, già in questa occasione abbiamo avuto grandissime difficoltà per ottenere un accordo verbale che poi abbiamo avuto, abbiamo poi installato i nostri picchetti e successivamente, un cittadino ci ha informato che in mattinata i nostri picchetti sono state rimossi dai servizi della città! A causa di questa azione abbiamo accumulato un forte ritardo nell’installazione delle nostre attrezzature! “, aggiunge sconfortato Remy Becuwe.

Tentativo di conciliazione

Questo è quanto conferma Pierre Laplane, il direttore dei servizi della città. Hanno rimosso i picchetti preinstallati in uno dei parcheggi del Meinau, per motivi di sicurezza, in effetti, il Racing Club di Strasburgo, sabato ha registrato il tutto esaurito. “Abbiamo inviato un messaggio al Circo Gruss il 7 maggio, deve però esserci però stato un problema di comunicazione, per segnalare che non sarebbe stato possibile pre-installare i picchetti prima di domenica. Quanto alla relazione tra la municipalità e la direzione del circo, l’incidente è chiuso”, certifica Pierre Laplane.

E in effetti Roland Ries, sindaco di Strasburgo e Gilbert Gruss, il direttore del circo si sono parlati al telefono. “Sì, sì, ci siamo parlati, questo signore è molto affascinante, ha molto lavoro, ma non c’è nulla di organizzato e vi dico che l’anno prossimo non verremo più a Strasburgo! Ci sono molte altre città che desiderano accoglierci, non cambierò idea “, ha detto Gilbert Gruss. I nove spettacoli di Strasburgo tra il 22 e il 26 maggio 2019 sono confermati, ma potrebbero essere gli ultimi nella capitale alsaziana.

 

Eccovi la versione originale in francese così come appare sulla pagina Facebook ufficiale del Cirque

Strasbourg : le cirque Gruss ne viendra plus dans la capitale alsacienne

Le cirque avait enchaÃ&regné par Colmar, aprÃ&umls Mulhouse. Photo Lâ&euro&tradeAlsace / Christelle DIDIERJEAN

Dans une lettre adressée à la ville ce lundi 20 mai, le cirque Gruss annonce que sa venue à Strasbourg est la dernière. Problème de communication avec les services de la municipalité depuis trop d’années, le cirque efface donc la capitale alsacienne de sa tournée.

l l’a d’abord annoncé dans une lettre envoyée à la ville ce matin, lundi 20 mai, une réaction à chaud en quelque sorte. Le cirque Gruss ne déploiera plus ses chapiteaux sur le sol strasbourgeois, voilà en substance le contenu de la lettre. “La mésentente avec les services de la ville ne date pas d’hier. Tous les ans, c’est compliqué d’entrer en communication avec eux et cette année c’est  la goutte d’eau qui a fait déborder le vase“, déplore Rémy Becuwe, le chargé de communication du cirque.

Chaque année, on anticipe le traçage du grand chapiteau, deux jours avant on installe les pieux, déjà là on eu les plus grandes difficultés du monde à obtenir un accord oral qu’on a eu, on a installé nos pieux et un habitant nous apprend ce matin que nos pieux ont été retirés par les services de la ville! A cause de cette histoire on a pris un retard monstre dans l’installation de notre matériel!”, ajoute déconfit Rémy Becuwe.

Tentative de conciliation

Ce que confirme Pierre Laplane, le directeur des services de la ville. Ils ont bien retiré les pieux pré-installés sur l’un des parkings de la Meinau, pour des raisons de sécurité, le Racing club de Strasbourg jouant à guichets fermés ce samedi. “Nous avons fait un message le 7 mai dernier, il doit y avoir eu un problème de communication, pour signifier au cirque Gruss qu’il ne serait pas possible de pré-installer les pieux avant le dimanche. Quant aux relations entre la municipalité et le direction du cirque, l’incident est clos”, certifie Pierre Laplane.

Et en effet, Roland Ries le maire de Strasbourg et Gilbert Gruss, le directeur du cirque se sont bien parlés au téléphone. “Oui, oui, nous nous sommes parlés, ce monsieur est très charmant, il a beaucoup de travail, mais il n’y a rien d’arrangé et je vous le dis l’an prochain, on ne viendra pas à Strasbourg! Il y a énormément d’autres villes qui souhaitent nous recevoir, je ne changerai pas d’avis”, assure Gilbert Gruss. Les neuf représentations strasbourgeoises entre le 22 et le 26 mai 2019 sont maintenues mais il se pourrait bien que ce soient les dernières dans la capitale alsacienne.

Da france3-regions.francetvinfo.fr del 21/05/19

Strasbourg : le cirque Arlette-Gruss renonce à venir en 2020 et accuse la Ville de lui avoir retiré du matériel

Le cirque Arlette-Gruss a décidé de faire une croix sur Strasbourg l&rsquoan prochain. Dans une lettre qu&rsquoelle a envoyée au maire, la direction du cirque mentionne de « graves incidents », dont les services de la Ville sont à l&rsquoorigine et qui motivent cette décision radicale. Les spectacles proposés&enspdu 22 mai au 26 mai seront donc les derniers.

Rien ne va plus entre le cirque Arlette-Gruss et la Ville : la direction a informé Roland Ries de « ne plus faire figurer Strasbourg dans ses futures tournées ».

« Graves incidents » le soir du match du Racing

La raison : « de graves incidents » qui ont eu lieu avant le match du Racing-Rennes, samedi soir. En cause : le non-respect de leur « traçage d&rsquoimplantation » sur le parking du Racing, rue des Vanneaux. Or, précise le cirque : « Nous signons chaque année avec votre municipalité un contrat avec des dates bien précises comportant celles permettant l&rsquoimplantation de notre très importante structure. »

Des pieux retirés et dispersés sur le site

Et la direction d&rsquoArlette-Gruss d&rsquoajouter : « Cette année respectant les dates dûment signées, nous avons eu la surprise de constater que notre traçage d&rsquoimplantation ainsi que les pieux enfoncés ont été retirés par votre municipalité sans nous en faire part. »

«D&rsquoénormes frais occasionnés»

Problème : « Tout le matériel très onéreux ayant été dispersé sur le parking du RCS de la rue des Vanneaux, nous occasionnant d&rsquoénormes frais. » Et ce, alors que « lors de la signature de nos contrats les dates du championnat de France de football sont connues, et nous en attirons l&rsquoattention de vos services ».

« Peur du blocage du site par les camions »&hellip

Pour en savoir plus, les responsables du cirque ont « joint téléphoniquement (avec grande difficulté) l&rsquoun de (ses) agents », ils mentionnent : « Il nous fut répondu que nous n&rsquoen avons pas été informés, suite à une décision du service qui avait peur que nos camions viennent bloquer le site ! »

« Manque de respect pour notre profession et nos valeurs »

Dans leur missive envoyée au maire, la direction d&rsquoArlettre-Gruss, qui se dit « déçue et blessée par ce manque total de considération pour notre métier et nos valeurs », estime que « ceci est faire offense à nos valeurs Circassiennes, dont nous vous rappelons les profondes origines alsaciennes de la Vallée de Sainte-Marie-aux-Mines ».

Et de conclure : « Ceci constitue pour nous un manque total de respect pour notre profession dont les valeurs artistiques et fraternelles sont notre quotidien. »

La Ville confirme pour les pieux retirés mais dément tout intention polémique

Du côté de la Ville, le directeur des services, Pierre Laplane, confirme l&rsquoenlèvement des pieux pré-installés, «&thinspde manière anticipée&thinsp», selon lui, sur le terrain qui est un parking du Racing.

“Le match du Racing se jouait à guichets fermés” 

«&thinspIls ont été récupérés d&rsquoailleurs par le cirque. En dehors du désagrément de l&rsquoenlèvement &ndash les pieux ont été stockés en sécurité &ndash il n&rsquoy a pas volonté de la Ville de porter atteinte à l&rsquointégrité du matériel&thinsp», appuie le fonctionnaire.

“Il fallait faire cohabiter les deux événements”

En revanche, rétorque Pierre Laplane, «&thinspnous n&rsquoavons pas donné l&rsquoautorisation d&rsquoinstallation avant le match qui se jouait à guichets fermés. Notre problème était de faire cohabiter les deux événements. Ils sont les bienvenus, nous ne voulons pas de polémique.&thinsp»

Da www.dna.fr del 21/05/19

22/05/2019 16.57.50

Se questo articolo ti è piaciuto condividilo sui tuoi social utilizzando i bottoni che trovi qui sotto

Translate »
error: I contenuti sono di proprietà di www.circusfans.eu - Contents are owned by www.circusfans.eu.